novembre, 2020

2020sam07nov17h0019h00Consciences collectives et concurrences en milieu rural : le quotidien de la France des gilets jaunesAvec Benoît COQUARD17h00 - 19h00 Intervenant: Benoît COQUARD Types d'événement:Visioconférence-débat Thème(s)Sociologie

Détails de l'événement

Les classes populaires rurales sont sous le feu des projecteurs depuis le mouvement des « gilets jaunes », et auparavant, de la montée du vote FN. Tout se passe comme si, d’un folklorisme à l’autre, la représentation idéalisée des communautés villageoises de « jadis » avait laissé la place à deux représentations opposées des habitants de ces espaces ruraux en déclin : soit un récit misérabiliste du style de vie des prétendus « beaufs racistes », soit une ode à ladite « France oubliée » et « périphérique » qui incarnerait d’une certaine manière le « vrai peuple » à défendre contre les urbains des métropoles. À partir d’une enquête immersive de plusieurs années dans des cantons dépeuplés de la région Grand-Est, Benoit Coquard montre comment, malgré la lente disparition des usines, des associations, des cafés, ou des services publics, malgré le chômage qui sévit et la concurrence pour l’emploi, des consciences collectives persistent, mais sous des formes fragilisées et conflictuelles.

Liens pour vous préparer à cette visioconférence/débat:

https://theconversation.com/profiles/benoit-coquard-862400/articles
https://www.contretemps.eu/author/benoit-coquard/
https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/131119/la-france-des-ronds-points-avant-les-gilets-jaunes?onglet=full

Avec Benoît COQUARD

Docteur en sociologie, Chargé de recherche au Centre d’économie et de sociologie appliquée à l’agriculture et aux espaces ruraux (CESAER), Laboratoire mixte INRAE – Université de Bourgogne – Franche Comté, Dijon.

Publications

–  Ceux qui restent. Faire sa vie dans les campagnes en déclin, La découverte, coll. L’envers des faits (2019)
Faire partie de la bande. Le groupe d’amis comme instance de légitimation d’une masculinité populaire et rurale, Genèses, 111, 2018, p.50-69
Nos volets transparents. Les potes, le couple et les sociabilités populaires au foyer, Actes de la recherche en sciences sociales, 215, 2016, p.90-101
Pas de diplôme, pas de taf, pas de meuf – Stigmates et réflexivité chez des jeunes de classes populaires, in Une génération sacrifiée ? Jeunes des classes populaires dans une France désindustrialisée, G. Mauger et S. Beaud (dir.), Éditions de la rue d’Ulm, 2017, p.51-62
Partir ou rester. Le dilemme des jeunes ruraux, Parcours de jeunes et territoires : rapport de l’Observatoire de la jeunesse 2014, La documentation française, 2015, p.199-211.

Heure

(Samedi) 17h00 - 19h00

Intervenant

Benoît COQUARD

X