octobre, 2021

2021jeu21oct18h0020h00Atelier de réflexion « Consommer autrement »Avec les animateurs du GREP18h00 - 20h00 Centre Culturel Bellegarde Intervenant: Animateurs du GREP Types d'événement:Ateliers de réflexion

Détails de l'événement

Cycle « Quelle reprise économique post-Covid, compatible avec la sauvegarde de la planète ? »

La situation de notre planète (limites physiques d’une croissance prolongée liées à l’épuisement des matières premières et des sources d’énergie, pollution de l’air et des mers, croissance continue des populations et de la taille des mégalopoles, migrations climatiques,…), les évènements de cet été évoqués plus haut, le nouveau rapport du GIEC…, sont autant d’éléments qui ont fini de convaincre les plus sceptiques de l’urgence des mesures à prendre. Cela concerne à la fois les modes et la nature de ce que nous avons à produire désormais, nos modes de consommation et aussi l’acceptabilité des mesures à prendre, ce qui implique sans doute un nouveau mode de citoyenneté.

1 – Le volet « consommer autrement »

Fiche à discuter en atelier :

Pouvons nous encore continuer sur la voie de la création à l’infini d’objets matériels (souvent programmés pour l’obsolescence et parfois purs gadgets), à voir avancer tous les ans « le jour de remplacement », ou au contraire nous engager vers une certaine sobriété ou même mettre à profit cette nouvelle situation pour développer un mieux-être plutôt que davantage de richesses (tout au moins ceux pour lesquels la situation s’y prête) ?

– La dimension individuelle de la question : en venir à une réduction volontaire de nos habitudes de consommation ? Alimentation (utilisation des circuits de proximité, de produits saisonniers, réduction du gaspillage alimentaire), équipements automobiles, ménagers, numériques… ? Utilisation en commun de certains biens d’équipement ? des choix désormais contestables ? (ex : des voyages à l’autre bout de la planète ).

– La dimension collective : changer de pratique dans les domaines de l’habitat (du pavillonnaire au petit collectif bien conçu), du transport (déplacement par la marche ou le vélo à courte distance, par des transports publics bien gérés au-delà) ? Le refus progressif des comportements imposés (publicité surabondante, obsolescence, abus d’un numérique déshumanisant.. )  ? Le développement du recyclage et d’ateliers citoyens ? Le transfert d’une part des consommations individuelles vers des consommations collectives de qualité (éducation, santé, transport, loisir,..) financées par l’impôt ?

– Comment faire partager ce type de conviction ? Des slogans ? (souvenons nous de l’impact sur la sécurité routière du « Autos, motos, apprenons à vivre ensemble »), de mécanismes incitatifs par les collectivités ? D’injonctions publiques avec réglementations et interdictions ? Faire émerger des alternatives au consumérisme, porteuses de sens ?

– A plus grande échelle, rendre possible au plus grand nombre cet accès au « plus de sens » et donc au « moins d’avoir et plus d’être » ; et par suite à une réduction des inégalités, au niveau d’une société donnée mais aussi inter-pays ? Une fonction possible des institutions internationales ?

Autres domaines concernés dans le « consommer autrement » ? Autres pistes pour contribuer à une prise de conscience ? Quelles conclusions fortes à suggérer ?

Transcription des discussions

Heure

(Jeudi) 18h00 - 20h00

Adresse

Centre Culturel Bellegarde

17 Rue Bellegarde, Toulouse

Intervenant

Animateurs du GREP

X